Installation d’un garage en bois – Les étapes de montage

guide-montage-abri-bois

Chaque structure achetée sur France Abris est livrée à domicile avec une notice de montage précise et explicative.

Pour détailler les étapes de montage inhérentes à une structure en bois, nous avons fait le choix d’un garage en pin du Nord.

France Abris passe ainsi au crible, étape par étape, l’installation et le montage d’un abri de garage en bois agrémenté d’un atelier.

Les caractéristiques techniques du garage bois pris pour exemple :

  • La superficie du sol intérieur est de 26,6 m2,
  • La porte de garage est de taille 240*205 cm,
  • Les madriers en bois sont d’une épaisseur de 44 mm,
  • Un atelier est attelé au garage et séparé par une cloison. Cette réserve dispose d’une fenêtre latérale double vitrage ainsi que d’une porte d’accès direct.
  • Côté toiture, le garage est livré avec des planches de bois de 19mm. Mais dans la réalisation client que nous avons choisi de vous présenter, du shingle a été posé pour une meilleure étanchéité.

L'abri bois en pin du Nord

Les outils nécessaires :

Avant d’attaquer le montage du garage, veillez à vous munir du matériel adéquat :

・ Une paire de gants
・ Un escabeau
・ Une échelle
・ Une perceuse-visseuse et une batterie pleine
・ Des mèches
・ Des vis à bois de différentes dimensions
・ Un niveau
・ Un maillet
・ Un cutter

Quelles étapes de montage pour un garage en bois ?

Les fondations :

Etape préalable mais indispensable pour préserver l’abri de l’humidité et des modifications du sol : couler une dalle béton correspondant à l’ensemble de la superficie du garage.

‼️ A noter : il faut compter environ 3 à 4 semaines de temps de séchage.

Dans un autre guide pratique, nous vous dévoilons tout sur la dalle béton.

La préparation des pièces :

Quand vous recevez vos colis, prenez le soin de répertorier le matériel à l’aide du plan de montage. Vous pourrez ainsi vérifier que le nombre de poutres, de tasseaux et de vis sont disponibles en bonne quantité.

Cela permet également de répartir le matériel en fonction des étapes d’installation.

Le traitement du bois :

A moins d’avoir choisi un bois autoclave qui a déjà reçu divers traitements de protection, les madriers qui équipent les garages sont en bois brut.

Il convient donc d’appliquer une couche de protection contre les insectes, le champignons et les moisissures sur l’ensemble des faces de la structure.

Conseil pratique : Appliquez cette teinte avant le montage du garage, cela sera bien plus facile que de le faire une fois le tout monté !
Utilisez un rouleau ou un gros pinceau voir même un pistolet à peinture pour aller plus rapidement ?

Quelles étapes de montage pour un garage en bois ?

Etape 1 – La matrice du garage

  • Munissez-vous des tasseaux de bois autoclave. Ils se différencient par leur couleur, plus jaune sur la photo.
    Ce bois a subi un traitement spécifique pour lutter contre la putrescibilité, il n’a donc pas besoin d’être traité comme les autres tasseaux.
  • Positionnez ces tasseaux selon les instructions de la notice de montage puis les fixer dans les coins à l’aide d’équerres,
  • Vérifiez l’équerrage de votre garage, et assurez-vous que les diagonales aient bien la même longueur,
  • La matrice doit désormais être fixée dans le béton.

Matrice d'un garage et atelier en pin du Nord

Etape 2 – Les madriers

  • Sélectionnez et positionnez les madriers à mettre en place,
  • Installez la première rangée de madriers et la fixer à la matrice en partant de la ligne extérieure,
Attention – Il est important de s’assurer que les dimensions sont bonnes et que le niveau est d’aplomb ? 

La pose de la première rangée des madriers bois raccordée à la matrice

  • A partir de la 3ème rangée de madriers, il ne faut plus les fixer.
    Le bois est un matériau vivant, qui travaille et qui a besoin d’espace pour prendre sa place. En fonction de l’humidité et des saisons, le volume du bois évolue et peut varier de 5 à 10 cm. Si on décide de le fixer, le bois risque de se fendre.
  • Posez ligne par ligne l’ensemble des madriers équipés du système ‘male-femelle’.
  • Fixez l’ensemble de ses composants avec des vis à bois de 80 mm,
  • Relevez les cotes des ouvertures.

Pose des premiers madriers pour un abri bois

Etape 3 – Les ouvertures

  • Placez la porte de la réserve et la fenêtre dans les encadrements prévus et réajustez la dimension si nécessaire en tapant (délicatement …) sur les madriers à l’aide du maillet.
  • Assurez vous que le niveau du garage soit toujours bon.

Les fenêtres ont trouvé leur place dans l'installation du garage bois

Mise en place des ouvertures lors du montage d'un abri bois avec réserve

Le garage a pris de l’ampleur. Place désormais à la fixation du bandeau de façade qu’il faut consolider et solidariser à l’ensemble de la matrice.

Montage garage en bois : mise en place des madriers

Etapes de montage d'un garage en bois équipé d'une réserve

Etape 4 – Le bandeau de façade

  • Installez par emboîtement la première et deuxième traverse,
  • Venir insérer le poteau d’angle dans les traverses,
  • A l’aide d’un niveau, ajustez le positionnement du poteau d’angle,
  • Lardez le poteau (fixation par clous),
    Assurez vous que l’écartement en haut et en bas est le même.

A noter que le poteau d’angle de soutien est calé mais pas encore fixé.

A la fin de ces premières étapes, l’ossature est posée et les volumes sont déterminés.

Le bandeau de façade installé sur l'abri de jardin bois

Façade installée pour le garage en pin du Nord

Etape 5 – La préparation et l’isolation du toit

  • Mise en place des poutres maîtresses et des planchettes pour constituer le toit.
  • Les planchettes se fixent à l’aide de clous.

Etape 6 – Isolation et protection du toit

  • Une fois les planchettes installées sur les 2 pans, il est temps de disposer le shingle qui va garantir l’étanchéité de votre garage.
    Le shingle, proche visuellement de l’ardoise, est le plus souvent constitué par des plaques de 70*30 cm de 4 coloris différentes (noir, vert, brun ou rouge).
    Pour isoler le toit, vous pouvez aussi opter pour des rouleaux bitumés mais ils sont beaucoup moins efficace que le shingle.
  • Le shingle se fixe aux planchettes avec de la finette à tête plate. Il est primordial de partir d’un angle et d’installer le shingle en quinconce.
    Les petites pointes toutes fines doivent alors être fixées dans les planchettes de 19 mm d’épaisseur.
  • Pour éviter que le vent s’engouffre sous les planchettes, appliquez un joint de silicone tout le long de la périphérie de votre toit.

Le garage est ainsi isolé de manière optimale !

Le shingle pour une meilleure couverture et étanchéité du toit

Etape 7 – La finition du toit

  • Recouvrez le faitage du toit avec du shingle,
  • Venir araser la périphérie du toit à l’aide d’un cutter, c’est à dire découper les bouts de shingle qui dépassent, pour obtenir une finition régulière et esthétique,
  • Fermez la périphérie avec des planchettes de finition pour couvrir le tout.

Etape 8 – Les finitions du garage

  • Le poteau d’angle est à fixer avec la pièce métallique d’ancrage,
  • Disposez les portes de garage double,
  • Installez des 2 côtés du garage un chêneau pour l’évacuation des eaux,
  • Réglez les ouvrants porte, garage et fenêtre,
  • Implantez les caches au dessus des portes et de la fenêtre,
  • Vous pouvez agrémenter, comme sur cette photo, votre abri d’une pente d’accès en pavé auto bloquant.

Et voilà le montage du garage est désormais terminé !

Montage fini d'un garage en bois + atelier

Un garage bois et une réserve montés en 2 jours

Partagez cet article