Sinistre incendie : quels sont vos droits ?

Que faire en cas d'incendie ?

Un accident est si vite arrivé… l’incendie en fait bien évidemment partie. Et personne n’est à l’abri de ce genre de sinistre.

Pour ne pas être dépassé par les événements, ce qui peut très aisément se comprendre, France Abris vous apporte son aide.

Découvrez, dès à présent les démarches à effectuer en cas de péril et vos droits pour obtenir une indemnisation.

⇔ Que faire pour se protéger d’un sinistre ?

Une assurance d'habitation Avant tout même si un accident ne prévient pas, il faut se prémunir contre les différents dangers.

En effet, que vous soyez locataire ou propriétaire, l’assurance incendie reste indispensable. L’objectif est de garantir ses biens personnels, ceux du propriétaire ou d’un tiers.

La garantie incendie est incluse dans tous les contrats d’assurance multirisques habitation.

De ce fait, l’assurance garantie votre habitation, vos meubles et vos objets précieux et de valeur.

⇔ Que faire après un incendie ? 

Votre maison a été la proie des flammes, et vous ne savez pas quoi faire après un tel sinistre ? France Abris vous apporte quelques solutions.

› La constatation des dégâts :

Une fois que l’incendie a été éteint par les pompiers, il est primordial de faire un état des lieux.

Dans ce cas, prenez le plus de photos possibles pour en apporter la preuve.

Ici, il s’agit de préparer au mieux la venue d’un l’expert mandaté par votre assureur en montant un dossier complet afin d’être remboursé. 

En règle générale, nous vous conseillons vivement de prendre en photo vos biens les plus précieux et de sécuriser (dans un coffre par exemple) vos diverses factures et garanties. Les compagnies d’assurance demandent effectivement ces pièces pour des dossiers d’indemnisation.

› La déclaration auprès de l’assureur :

‼️Avant tout, il est impératif de lire très attentivement votre contrat d’assurance et ses modalités !

Dans ce cas de figure, deux possibilités s’offrent à vous :

Un assureur qui prend note d'un sinistre → Si vous être propriétaire : vous devez en vertu de l’article L113-2 alinéa 4 du Code des assurances faire une déclaration auprès de votre assureur.

→ Si vous êtes locataire : vous devez déclarer à votre assureur les dégâts et les dommages suite à l’incendie.

Sous quel délai ? En règle générale, la déclaration du sinistre doit intervenir au minimum dans les 5 jours suivants la constatation de l’incendie.

Sous quelle forme ? Vous devez envoyer une déclaration en recommandé avec accusé de réception à la compagnie d’assurance.

Quel contenu ? Le courrier doit contenir : les coordonnées de l’assuré, le numéro du contrat d’assurance, la description du sinistre, la description des dommages et les dégâts causés.

⇔ Quelles indemnisations puis-je obtenir ? 

En cas d’incendie, l’indemnisation que vous allez percevoir dépend des plafonds proposés par votre assurance et par le résultat de l’avis de l’expert.

En règle générale, il n’existe pas de barème légal mais des critères peuvent être pris en compte pour évaluer le montant de votre indemnité :

  • Le prix du bien
  • La durée moyenne de vie de l’objet
  • Les caractéristiques techniques
  • Les progrès techniques
  • L’âge
  • L’état d’entretien

En outre, en cas de démolition ou de reconstruction de l’habitation les frais peuvent être pris en charge.

Dans certains contrats, la prise en charge des frais de relogement est également possible.

Partagez cet article