ID : 7894

Feuilles mortes à l’automne : transformez le calvaire en bienfait !

Ah, les feuilles mortes qui tombent, qui tombent… crédit photo : Pinterest/J M Lysun/Wordpress)

Drôle de saison que l’automne pour les feuilles qui tentent désespérément de s’accrocher aux arbres ! On les trouve belles en forêt lorsqu’elles revêtent des couleurs mordorées, mais parfaitement pénibles une fois qu’elles traînent en tas sous nos pieds ou dans nos jardins…

FRANCE ABRIS vous offre ses conseils en deux étapes, histoire de vous aider à ne plus craindre ces feuilles  qui tapissent votre extérieur : 1/ le ramassage des feuilles mortes ; 2/ le recyclage.

RAMASSER ET COLLECTER LES FEUILLES MORTES

N’en doutez pas : si vous avez un jardin que vous entretenez, ramasser les feuilles mortes qui joncheraient le sol est une nécessité non pas esthétique, mais bien biologique. Car en recouvrant votre pelouse ou vos parterres de fleurs, elles les empêchent tout simplement de profiter de la lumière du soleil, déjà plus rare avec le raccourcissement du jour.

Par ailleurs, les feuilles mortes sont potentiellement porteuses de maladies, de parasites, de champignons. Si vous souhaitez protéger vos plantes et éviter la contamination, évacuez-les régulièrement, sous peine de mauvaises surprises au printemps !

les feuilles mortes : la plaie du jardin à ratisser au balais à gazonPlutôt balais à gazon ou souffleur ?

Pour qui n’a pas envie de se casser le dos à ramasser les feuilles mortes à la main, la solution la plus simple reste le balais à gazon, un balais dont les dents sont souples et les extrémités recourbées. Ratissez le jardin et faites des tas que vous évacuerez ensuite. Bien entendu, évitez de vous donner cette peine lorsqu’il vente, vous y laisseriez votre amour-propre !

Si vous avez une surface importante à ratisser, investissez dans un souffleur. Il pourra s’agir d’un souffleur simple pour rassembler les feuilles en tas sur la pelouse ; d’un souffleur-aspirateur, qui vous permettra de les aspirer ; d’un souffleur-aspirateur-broyeur, qui, en plus de nettoyer votre pelouse, broiera les feuilles pour optimiser un recyclage futur.

Reste le balais à gazon émousseur, qui réclamera plus d’effort, mais permettra de faire d’une pierre deux coups : en plus d’écarter les feuilles mortes, il scarifie les pelouses et en retire la mousse, pour une meilleure aération.

RECYCLER LES FEUILLES AU JARDIN

C’est bien beau de rassembler les feuilles mortes, encore faut-il savoir quoi en faire ensuite ! Certains les jetteront, d’autres les brûleront… Mais ceux qui souhaitent les recycler ont pas mal de possibilités.Le paillis pour protéger ses plantes au jardin

Le paillage pour la protection de vos plantes

Utilisez-les en paillage ! L’hiver venu, nombreuses sont les plantations qui redoutent les températures trop basses – les fleurs à bulbes notamment – et apprécieront d’être en partie couvertes d’humus. Cela vous évitera des ennuis au retour des beaux jours !

En outre, le paillage, qui consiste à recouvrir le sol nu de matières organiques, minérales ou plastique, peut constituer un enrichissement naturel du sol et le préserver des mauvaises herbes. Épandez les feuilles mortes avec des résidus de tonte dans les endroits stratégiques pour en tirer profit.

Abri de jardin et composteur pour recycler les feuilles mortes du jardinLe compost pour la pousse et l’entretien de la terre

Faites-en du compost : en les broyant à l’aide de votre souffleur-aspirateur-broyeur, par exemple, vous pourrez réutiliser les feuilles afin de nourrir votre sol. À moins que vous ne le fassiez à la tondeuse en mélangeant les résidus (attention, il vous faudra attendre que les feuilles soient bien sèches) ! FRANCE ABRIS vous propose des abris où installer un compost pour améliorer votre rendement.

Ne vous restera plus qu’à recouvrir votre potager, par exemple, d’une couche de compost afin de contribuer à l’alimentation de votre terre pendant l’hiver. Et à la protection contre le gel de certains de vos légumes !

Partagez cet article