ID : 1482

Focus sur Thomas BADEL, coureur de rallye – La galère du ‘Lyon Charbo’

Le seul et unique mot pour décrire le week-end de course de Thomas Badel est DECEPTION

Charbonnières, son rallye de référence, ses 12 spéciales mais une édition à oublier pour Thomas et sa co-pilote Aurélie.
Si cette épreuve a souvent réussi par le passé au couple Badel, avec 4 victoires de classe à leur actif, cette année les dieux du rallye étaient contre eux.

Thomas nous raconte ses péripéties :

“Tout d’abord, nous découvrions notre nouvelle voiture sous la pluie avec un premier souci de coupure moteur (de l’eau dans une connexion) dans la 2ème spéciale. Nous étions alors en bagarre à une demi seconde du 1er de notre groupe à l’issue de la 1er spéciale.”

Une éclaircie dans le week-end :

“Une fois le souci réglé, nous partons dans 2 petites spéciales de 5 km au total où nous réalisons notre grande satisfaction de ce rallye.  En effet, nous reprenons 10s en 5 km au 1er de notre groupe en réalisant le 13ème temps au classement général dans la spéciale de Feyzin, au milieu des WRC.

Malheureusement, un disque d’embrayage semble avoir cassé sur le retour, me faisant forcer sur la boîte de vitesse pour rentrer sur Charbonnières.
Raisonnablement nous avons pris la décision de ne pas repartir le samedi, afin de ne pas casser celle-ci.”

La mécanique aura donc eu raison de la Clio Williams.
Cependant,  l’équipage Badel n’en est qu’à sa 3ème épreuve de Coupe de France 2013 et a déjà 1 victoire en poche aux Monts et Côteaux. Il faut donc garder son optimisme,  la saison est encore longue.

Place désormais à la réparation de la voiture et à la préparation d’une prochaine épreuve pour le début de l’été.

De notre côté, on garde toute confiance en Thomas et ses qualités indéniables de pilote !

France Abris est partenaire de Thomas BADEL pour cette saison 2013.
Au travers de ce blog, nous souhaitons mettre en lumière ses résultats mais également toutes les étapes inhérentes à son parcours sur les routes régionales et nationales : coulisses, préparatifs techniques, anecdotes et passion.

Partagez cet article