ID : 9463

Recycler des remorques de camion pour en faire des abris ?

Un abri à partir de remorques de camion

En juin dernier, nous vous avions parlé d’une initiative originale d’abris pour les plus démunis. Un système de tentes en forme d’igloos, capables de conserver la chaleur à l’intérieur grâce à des feuilles d’aluminium. La problématique du toit, assorti d’une bonne isolation, est systématique lorsque l’on parle de pauvreté en France.

C’est pourquoi d’autres idées germent régulièrement pour proposer des solutions temporaires permettant aux sans domiciles fixes de bénéficier, si ce n’est pas d’un véritable logement, d’un abri un peu protecteur. Des idées concrétisées, à l’image de ce projet visant à transformer les vieilles remorques de camion… en logements mobiles.

Explications.

Un camion en urgence
Une villa en urgence

Créer un abri à destination des moins nantis

“Un camion en urgence”. C’est le nom du projet innovant que deux architectes, Frédéric Tabary et Jean-Charles Le Lay, ont mis au point il y a bientôt un an. Le constat de départ ? Trop de gens passent leurs nuits dans la rue, sans domicile fixe : près de 150 000 il y a quelques années, selon la dernière enquête réalisée sur le sujet par l’INSEE et l’INED.

Une deuxième vie…

La trouvaille ? Les remorques des camions frigorifiques ont une durée de vie de 12 ans. Passé ce laps de temps, elles sont considérées comme obsolètes et sont envoyées dans des décharges en Afrique. Pourquoi ne pas les recycler et en faire des habitats temporaires pour ceux qui en manquent ?

Un abri “passif, modulable, modulaire, mobile”…

Le concept ? Frédéric Tabary et Jean-Charles Le Lay ont décidé d’aménager ces remorques, et d’étendre leur projet à d’autres remorques – hors tracteurs – pour créer “un habitat passif, raisonné, modulable, modulaire, adaptable, mobile, solidaire, rapide et efficace”.

Le principe : un abri dans une remorque de camion

À cette effet, ils ont créé une association, Home 311 Tabary Le Lay, afin de développer “Un camion en urgence”, mais aussi “Une villa en urgence”, dont l’objectif est similaire : donner un toit à ceux qui n’en ont pas. Cette association recherche des remorques pour les réaménager avec couchettes et douches, mais aussi des ONG qui puissent gérer les remorques en question dans les différentes communes.

Des contraintes à solutionner

Les problématiques à solutionner pour chaque remorque ? Trouver un emplacement en accord avec les Mairies. Entretenir la caisse et les différents boxes. Se raccorder au réseau d’électricité, d’eau et au tout-à-l’égout – avec toutes les autorisations à obtenir.

Des abris “remorques” déjà finalisés

Un vaste chantier qui a d’ores-et-déjà abouti à la validation de deux camions en février dernier. L’un à Nantes, afin de loger initialement des mineurs exilés et sans-abri. Un deuxième à Paris pour huit femmes SDF. Mais de nouveaux sont en finalisation ! De quoi nous rappeler le sens premier du mot “abri”, n’est-ce pas ?

Partagez cet article