ID : 9315

Les atouts du shingle pour couvrir la toiture de son abri

Toiture en bardeaux bitumés pour abri de jardin

Parmi les couvertures prisées pour couvrir son abri de jardin ou son ossature bois, il en est une qui rencontre un succès certain : le shingle. Il faut dire que cette couverture, qui s’adapte à nombre de situations, sait faire la différence par des qualités fortes, affirmées, tout en répondant aux exigences d’une grande parties des propriétaires de cabanons et carports.

Dans les différentes gammes d’abris disponibles sur FRANCE ABRIS, nombreux sont les produits qui se déclinent avec des toitures en shingle, aussi appelé bardeaux bituminés, pour vous offrir un maximum de possibilités. Petit coup d’oeil sur les avantages et les inconvénients de ces toitures, particulièrement pertinentes lorsqu’on cherche à couvrir un petit cabanon de jardin.

Les petits abris de jardin de la gamme FRANCE ABRIS, moins de 5 m², montage rapide.

Le shingle : une définition

Du bitume et des fibres de verre : la composition du shingle est simple et parfaitement optimisée pour la couverture de petites surfaces de toiture. Ressemblant, de loin, à de l’ardoise par leur rigidité apparente, les toits en shingle peuvent présenter des colorations diverses grâce à des granulés minéraux.

Comme le rappelle le site Calculeo, dans une définition claire et actualisée :

“Aujourd’hui, [le shingle] est une feuille de base en fibre de verre qui sert d’armature au shingle. Ces bardeaux sont désormais stratifiés en deux voire trois couches contrecollées pour offrir une résistance accrue. Ce type de bardeau est donc à présent constitué d’une feuille de feutre asphalté ou bitumé renforcée de fibres de verre.”

cabanon jardin bois shingle

Une couverture en shingle : petit prix pour votre cabanon !

Les raisons qui peuvent pousser à opter pour le shingle sont nombreuses. La première ? Le prix. Le shingle est en effet très abordable, de 10 à 15 euros le mètre carré, 20 euros pose comprise par des professionnels. Cela reste un choix de couverture bien meilleur marché que les tuiles ou des plaques PVC.

Des qualités esthétiques pour votre charpente en bois

Mais des critères esthétiques peuvent également entrer en compte. Et, à ce petit jeu-là, le shingle fait la différence par rapport à d’autres matériaux et couvertures. Par rapport à la tôle, par exemple, dont on apprécie généralement la résistance, mais rarement l’aspect visuel ; par rapport au bac acier également… Les bardeaux bituminés sont sobres, discrets tout en se déclinant dans des coloris divers. Tout bénef’ pour qui veut s’offrir un toit en harmonie avec son environnement !

Montage facile pour cabane de jardin simple

Mais, non seulement le shingle s’avère esthétique et peu onéreux, il est aussi facile à installer sur sa charpente – d’autant plus qu’il est parfaitement adapté à de petites surfaces (et, forcément, on passe moins de temps à couvrir quelques mètres-carrés de toit qu’une bonne dizaine et plus).

abri en kit avec toit shingle

Quelques inconvénients pour un abri de jardin avec toit en shingle

Parmi les inconvénients d’une toiture en shingle, on peut citer ses faibles qualités d’isolation, un inconvénient discutable à partir du moment où il ne sert qu’à couvrir une faible surface de toit. Mais il va sans dire qu’on privilégiera de meilleurs matériaux si l’on cherche à couvrir la charpente d’un bureau ou d’un petit chalet de jardin : les tuiles, par exemple.

Une durée de vie moins importante que les couvertures en acier ou en tôle

Autre souci, la durée de vie : quand certaines couvertures affichent des durées de vie de plusieurs dizaines d’années, le shingle, lui, ne tiendra pas aussi longtemps. Tout au plus 20 ou 25 ans dans le meilleur des cas avec une pose nickel et des conditions favorables.

Attention à la température : votre cabane de jardin en kit peut en souffrir

Car il faut avouer qu‘il craint notamment les variations de chaleur. Lorsqu’il fait trop froid et gèle à l’extérieur, les bardeaux ont tendance à se rétracter et, donc, à se fragiliser. Quand, au contraire, il fait trop chaud, les bardeaux ont tendance à onduler. Dans les deux cas, c’est la pose initiale qui peut être menacée.

En résumé, cela reste une excellente option pour qui souhaite : couvrir une petite surface, ne pas s’embarrasser avec un montage trop complexe ; payer un prix réduit !

Partagez cet article