Quel entretien et espace protecteur pour ma voiture de course ou mon véhicule de collection ?

Faire le choix d’une voiture de sport ou d’une automobile de collection correspond bien souvent à l’achat d’une vie. Convoité pendant de nombreuses années, à l’origine de longues économies, ce type de véhicules représente une pure source de plaisir…

Alors une fois que le modèle tant espéré est arrivé, il faut savoir le bichonner. Lieu sécurisé, entretien, lavage, rien n’est trop beau pour son bolide !
Passons donc en revue les différentes façons d’entretenir et de protéger son véhicule de prestige.

Le garage, un espace clos et sécurisé

Disposer d’un box fermé est un véritable atout quand on investit dans une auto de grande valeur. Bien souvent ces voitures font l’objet de toutes les convoitises, mieux vaut leur assurer un espace protecteur à l’abri des regards malveillants.

La meilleure solution pour sécuriser son véhicule reste sans aucun doute le garage.

Une Porsche garée dans une chambre à coucherCrédit photo / Pinterest - porsche-mania.com

D’un point de vue entretien, une voiture qui dort dans un garage est gagnante. Moins exposée à la boue, aux insectes, à la pluie, la grêle, la neige ou les feuilles, la fréquence de nettoyage de la carrosserie est plus restreinte qu’une voiture passant son temps à l’air libre !

Et pour la sécurité, le garage offrira une première embuche aux personnes qui auraient des envies malveillantes à l’égard de votre voiture.
A accoler à la maison ou bien à installer au cœur de votre extérieur, le garage peut aussi bien servir à accueillir les 4 roues qu’à être un lieu de stockage et de rangement en tout genre. Une double utilité bien appréciable.

Pour autant vers quel matériau s’orienter ?

Du bois ou du métal pour mon garage ?

Le bois, beau et solide...

Garage en madriers bois avec fenêtres et porte coulissante

On (re)connaît tous les qualités esthétiques du bois. Ses propriétés naturelles lui permettent de s’intégrer idéalement à un jardin.

Le fait également qu’on puisse le lasurer ou le peindre en différentes teintes contribuent aux atouts de charme d’un garage en bois.

Mais il faut être conscient qu’un garage en bois nécessite un certain entretien.

Au fil des années, le bois a tendance à prendre une couleur grisâtre ou à se délabrer par l’attaque d’insectes friands de ce matériau.

Nous vous conseillons toujours de traiter votre abri dans son intégralité avant de le monter.


Et du côté du métal ?

Seul un traitement fongicide, anti-termites et des couches de lasure peuvent y remédier.

Celle-ci assurera une protection à votre garage en bois et lui redonnera sa couleur d’antan.

Avec des surfaces utiles allant de 13 à 35m2, vous avez tout le loisir d’héberger votre véhicule.

Si vous voulez être tranquille pendant quelques temps, privilégiez l’achat d’un garage en bois autoclave. Déjà traité contre ces petites bêtes, il nécessitera l’application d’une lasure que 2 ou 3 ans après son achat.

Des modèles aux nombreuses options : l’épaisseur des madriers garantit au garage une lutte efficace contre l’humidité à la condition d’avoir coulé au préalable une dalle béton au sol.

Avant de vous décider, penchez-vous sur le système de sécurité proposé (serrure ou simple loquet), sur l’ouverture des portes (latérales, coulissantes, à 1 ou 2 ouvrants) et sur la possibilité d’installer des fenêtres

On pourra même trouver des modèles de garage en bois avec une réserve pour pouvoir entreposer et stocker tout le matériel que l’on souhaite.

Moins onéreux qu’un garage en bois, le métal joue sa carte à fond dans les jardins des particuliers. Grâce à un entretien proche de zéro (un coup de jet d’eau suffit à enlever les différentes attaques de la météo) et à de l’acier traité anti-corrosion, le garage en métal trône pendant de nombreuses années au domicile de ses propriétaires.

Désormais, la couverture et le bardage en tôle galvanisé se déclinent en plusieurs coloris... Du vert, du rouge, du blanc, du gris ardoise sont proposés pour coller au plus près des attentes et des décos extérieures.

Maintenant que l’on sait son petit bijou à l’abri, qu’en est-il de son entretien ? Le lavage aux rouleaux fera-t-il le poids face aux stations de lavage au Karsher ? Petit tour de piste des différentes alternatives pour nettoyer son véhicule de prestige.

Lavage de sa voiture de collection, être aux petits soins !

Les carrosseries de nos voitures sont agressées quotidiennement par la pluie, la résine de pin, les rayons du soleil, les excréments d’oiseaux et par une quantité d’insectes qui aiment venir s’échouer dessus.
L’étape nettoyage, bien que souvent considéré comme une corvée, devient alors incontournable.

Les centres de lavage : rouleaux VS jets d’eau haute pression

Le débat revient régulièrement sur le tapis… Le lavage en rouleaux abîme-t-il les carrosseries de nos jolies voitures ?

# Le lavage aux rouleaux :

Nos souvenirs d’enfance nous ramènent à ces moments empreints d’excitation et d’adrénaline quand on s’amusait à rester dans la voiture pour le passage en portiques. Les rouleaux, l’eau et le bruit faisaient le reste !

Solution la plus rapide et ne nécessitant aucun effort, le lavage de véhicule à l’aide de rouleaux a ses adeptes. Ce système vient ôter la pellicule de saleté qui s’est accumulée sur la carrosserie.
Le hic est que bien souvent cela entraîne des micro-rayures à cause des poussières emmagasinées dans les fils lors des précédents lavages.

Cependant, la nouvelle génération de rouleaux vient à améliorer ceci grâce à des brosses en microfibre. Obtenue à partir de fibres textiles, cette matière est réputée pour sa douceur et son effet filtrant.

Vous pouvez désormais confier aisément le lavage de votre voiture à ce type de portiques. Une station de lavage dite ‘sérieuse’ veillera à entretenir ses rouleaux et à les remplacer dès que l’usure se fait sentir afin de ne pas abîmer les carrosseries.

Petit mémo - Veillez bien à fermer fenêtres et portes comme il se doit pour éviter que votre voiture se transforme en pataugeoire... Sans oublier de baisser l’antenne pour ne pas l’endommager lors du passage des rouleaux.

# Le lavage au nettoyeur à haute pression :

A l’aide de nettoyeur haute pression de type Karcher, il est possible d’accéder à des endroits stratégiques de la voiture comme le bas de caisse ou les jantes.
La où les stations de lavage à rouleaux décrassent la voiture dans sa globalité, le lavage haute pression permet d’accéder au moindre recoin de la voiture.
Une précision très agréable lorsque l’on souhaite peaufiner l’entretien de son bolide. Il faut tout de même faire attention à ne pas trop s’approcher de certains joints sous peine de les endommager. La puissance est forte !

Nettoyage voiture au Karsher nettoyeur à haute pression

Les différents cycles de lavage prévus par ces ‘car wash’ entre prélavage, lavage, rinçage, finitions à la cire, etc, permettent de redonner de l’éclat aux carrosseries.
Le bémol de ce système à haute pression réside dans les embruns que l’on peut recevoir ainsi que les pieds mouillés qu’il est difficile d’éviter…
En hiver, quand le froid joue les premiers rôles, on connaît plus agréable !

Conseil - Surtout n’approchez pas le nettoyeur haute pression du moteur. Les composants électriques risqueraient de ne pas apprécier cette petite douche…

Chambre avec lit décoréen voiture carwashCrédit photo flixpod.com

Et l’environnement dans tout ça ?

On ne va pas se le cacher, le lavage d’une voiture, aussi emblématique soit-elle, nécessite plusieurs litres d’eau. C’est d’ailleurs pour cela qu’en période de restrictions d’eau, cette activité peut être prohibée.

Assurez-vous également que la station de lavage que vous avez choisi utilise des produits respectueux de l’environnement et surtout que les eaux de lavage sont traitées par la suite.
Ressource naturelle à préserver, l’eau n’est désormais plus le seul ingrédient au lavage de sa voiture…

Le lavage sans eau, l’alternative écologique

Une petite révolution dans le milieu de l’entretien automobile avec l’apparition d’un concept de lavage sans eau. Quand on sait qu’en moyenne le nettoyage d’un véhicule à haute pression nécessite 150 litres d’eau et 200 litres avec un tuyau d’arrosage, on se dit que cette idée est très pertinente.

Ce nettoyage à sec se fait à l’aide d’une gamme diversifiée de produits à pulvériser. Ne laissant aucune trace, ils sont biodégradables et non toxiques.
Ces produits ont aussi un effet déperlant permettant aux gouttes de pluie de glisser sur la voiture au lieu de venir s’échouer lamentablement sur la carrosserie.

Une fois la voiture lavée, vous pouvez appliquer une cire lustrante et pratiquer un essuyage manuel à l’aide d’une peau de chamois ou d’un chiffon en microfibre.
Alors on retrousse ses manches, on astique tout en faisant un geste pour la conservation de la planète !

Mais pour ceux que cette activité de lavage rebute ou qui n’ont pas de temps à consacrer à cette tâche, il existe aussi un service professionnel de lavage auto disponible bien souvent au cœur des centres commerciaux.
Pour un budget d’environ 40 à 50€, ils lavent pour vous l’extérieur et aspirent l’intérieur. Et hop on repart tout beau tout propre…

Entretien voiture de collectionCrédit photo / Pinterest fabforgottennobility.tumblr.com

Si tout cela vous a donné envie d'acheter une voiture de collection ou un véhicule ancien, voici quelques conseils pratiques...

Besoin d'aide pour votre projet ?